Pourquoi un partenariat entre la MRC et Boralex?

La MRC de Témiscouata, soucieuse de l’aménagement et de l’exploitation de son territoire, a manifesté le souhait d’accueillir de l’énergie éolienne dans la région. La première étape fût de procéder à une évaluation du potentiel éolien du Témiscouata afin d’identifier des sites pouvant accueillir des installations de production d’énergie éolienne. Par la suite, la MRC s’est positionnée auprès des instances gouvernementales dans le but d’obtenir pour les municipalités le droit d’investir dans l’éolien. Des démarches qui ont finalement mené, en marge d’un effort collectif québécois, à un appel d’offres pour de l’éolien communautaire lancé en 2009 par Hydro-Québec Distribution.

Une fois le potentiel confirmé, l’appel d’offres annoncé et suivant les volontés politiques régionales, la MRC de Témiscouata a sélectionné et approché Boralex afin de devenir partenaires dans le développement et l’exploitation de projets éoliens. Les deux parties se sont ainsi unies pour déposer une soumission à l’Appel d’offres A/O 2009-02.

Est-ce que les éoliennes font beaucoup de bruit?

Toutes les éoliennes sont situées à un kilomètre et plus des résidences environnantes. Le bruit qu’on peut entendre à une distance d’un kilomètre est de 37 dba, soit le bruit d’une chambre à coucher la nuit. En période de grands vents, les éoliennes fonctionnent à plein régime, mais le vent et le bruit du feuillage prend plus d’importance. Au pied d’une éolienne, le bruit s’élève à 50 dba, soit l’équivalent du bruit dans une salle commune si personne ne parle. Il est donc possible d’avoir une conversation sur un ton normal.

Pourquoi avoir choisi de réaliser le projet sur des terres publiques?

Le potentiel éolien de cette zone est excellent. De plus le développement du projet dans cette zone spécifique engendre très peu d’impacts sur l’environnement. Enfin, puisqu’il s’agit de terres publiques, aucune résidence ne s’y retrouve, et les résidences les plus près de la zone sont situées à plus de 1,1 kilomètre.

Qui exploite le site éolien depuis sa mise en service?

Six à huit employés sont sur place afin d’assurer la maintenance et le bon déroulement des opérations du site éolien. Le contrôle et la supervision sont effectués à distance par Boralex à son centre de contrôle de Kingsey Falls, et ce, 24 heures par jour, 365 jours par année. Le site est accessible en tout temps et est déneigé en hiver.

Quels sont les impacts sur l’environnement?

En tant que projet d’énergie renouvelable, les éoliennes ne produisent aucun gaz à effet de serre. Le projet a été optimisé en fonction de l’environnement et plusieurs mesures d’atténuation ont été prises pour limiter l’impact environnemental.

Est-ce qu’il y a des retombées économiques pour la région?

Le projet apporte à la MRC de Témiscouata des revenus d’environ 800 000$ à un millions de dollars par année sur une période de 20 ans. Lors de la période de construction, jusqu’à 200 travailleurs ont été nécessaires. De plus, plusieurs outils ont été mis en place afin de maximiser les retombées pour la région tels qu’un répertoire de fournisseurs, un comité de suivi ou encore un déjeuner d’affaires de type « speed-meeting ».

Qui est Boralex?

Boralex développe, construit et exploite des sites de production d’énergie renouvelable au Canada, en France et aux États-Unis. Un des leaders du marché canadien et premier acteur indépendant de l’éolien terrestre en France, la Société se distingue par sa solide expérience d’optimisation de sa base d’actifs dans quatre types de production d’énergie – éolienne, hydroélectrique, thermique et solaire. Boralex s’assure d’une croissance soutenue grâce à son expertise et sa diversification acquises depuis vingt-cinq ans.

logo_boralex

Pour toute question, ou tout commentaire, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Nous joindre